Le Premier ministre gabonais a, par son arrêté n°0120/PM du 21 mars 2019, modifié et complété certaines dispositions de l’arrêté n°0134/PM du 11 février 2016 portant création et organisation du Comité de Pilotage du Projet e-Gabon de Promotion de la Transformation Numérique du Gabon.

Ce nouvel arrêté dote le Projet de la Transformation Numérique du Gabon de trois organes, à savoir un organe de décision (Comité de pilotage), des organes opérationnels (Unités de Gestion du Projet) et un organe de gestion financière (Centre d’Appui Fiduciaire).

L’organe de décision du Projet de Promotion de la Transformation Numérique du Gabon, le Comité de Pilotage a pour mission d’assurer la veille stratégique du déroulement du projet, valider les différentes étapes d’avancement et garantir la mise à disposition de toutes les ressources nécessaires. Il en donne les orientations.

Le Comité de Pilotage est présidé par le Premier ministre, secondé par le ministre chargé de l’économie numérique. Il est composé d’un représentant des institutions tels que la Présidence de la République chargé du Numérique, de la Primature chargé du Numérique,  du ministère en charge de l’Economie Numérique, du ministère en charge de la Communication, du ministère de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement, du ministère en charge du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, petites et moyennes industries, de l’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences de cette autorité et de quelques membres du gouvernement, ainsi que de la commission Nationale de Protection des Données à Caractère Personnel (CNPDCP).

Notons que la charge de l’exécution technique du projet est confiée à la Coordination Générale conformément aux orientations fixées par le Comité de Pilotage. Cette coordination rend régulièrement compte de ses activités au Comité de Pilotage sous forme de rapports trimestriels ou de rapports spécifiques en tant que de besoin.

La Coordination Générale est placée sous l’autorité d’un Coordonnateur Général nommé par le Comité de Pilotage, sur proposition du président du Comité de Pilotage. Elle est constitué de plusieurs membres, notamment le Représentant du Secrétaire Général du Gouvernement, le Directeur Général de la Chambre de Commerce ou son représentant, le Directeur Général de Promotion de l’Economie Numérique ou son représentant, ou encore le Directeur Général de la Communication ou son représentant.

Les représentants des Unités de Gestion du Projet e-Gabon sont admis à assister aux réunions de la Coordination Générale, mais sans voix délibérante.

Aux termes de l’arrêté précité, les Unités de Gestion de Projets sont les organes opérationnels et ont pour mission d’assurer l’exécution des projets qui sont pris en compte dans le cadre du financement initial et le financement additionnel du Projet e-Gabon.

Enfin, le Centre d’Appui Fiduciaire est l’organe de gestion financière du Projet e-Gabon. Il assure les missions de l’Agence Fiduciaire par la gestion financière du Projet e-Gabon et est notamment chargé d’effectuer les opérations de passation des marchés, les opérations comptables, de faire le suivi et l’évaluation du Projet e-Gabon et d’assister aux réunions de la Coordination Générale.

Le Centre d’Appui Fiduciaire est placé sous la responsabilité du Responsable Administratif et Financier et sous l’autorité hiérarchique du Ministre chargé de l’Economie Numérique.

lire l’arrêté n°0120/PM du 21 mars 2019

Par Jacques Zakayi Mbumba