La CCJA a, dans son arrêt n° 025/2019 du 31 janvier 2019, rappelé que lorsque le demandeur au pourvoi se désiste de son recours et que les défendeurs ne veulent pas organiser leur défense, il échet, en application de l’article 44 du Règlement de procédure de la CCJA, de lui donner acte de son désistement.

Ceci ressort de l’affaire qui a opposé la Société Africaine d’Investissements et d’Infrastructures, en sigle, SA2I à la Société PROTECTOR.

Alors que les parties étaient en procès devant les juridictions nationales de côte d’ivoire et sont arrivées jusque devant la CCJA, l’affaire prendra un tournant décisif lorsque l’avocat de la demanderesse en cassation, agissant au nom et pour le compte de son client, la société SA2I, a, par son courrier du 10 décembre 2018- reçu au greffe de la Cour de céans le même jour- déclaré se désister de l’instance.

La CCJA va lui donner acte de son désistement et condamner le demandeur aux dépens.

Lire l’arrêt n° 025/2019 du 31 janvier 2019

Par Thos Matola