Le Premier ministre congolais a signé le décret n° 19/09 du 30 avril 2019 portant création, organisation et fonctionnement du comité multisectoriel de la riposte de la maladie à virus Ebola.  A cet effet le gouvernement a créé un comité multisectoriel de la riposte de la maladie à virus Ebola en RDC, ci-après désigné « le Comité ».

La signature du décret précité, rentre dans le cadre de la persistance de la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, dont le contexte sécuritaire nécessite une approche multisectorielle allant au-delà du seul cadre de la santé publique.

Ainsi, les missions qui sont assignées à ce Comité consistent notamment à superviser la riposte multisectorielle de la maladie à virus Ebola qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, à collaborer avec les institutions au niveau central, provincial et les entités territoriales décentralisées chargées d’éviter la propagation de l’épidémie, ainsi qu’à proposer l’allocation des ressources nécessaires à la riposte contre ce fléau.

Ce Comité connait le concours de plusieurs membres du gouvernement central, dont notamment le Premier ministre en tant que Coordonnateur, le Vice-Premier ministre qui est en charge de l’Intérieur et Sécurité, mais aussi le ministre du Budget, le ministre de la Défense, outre le ministre de la Santé qui assume les charges de secrétaire du Comité. Néanmoins, il peut être fait appel à toute personne, structure ou tout ministre dont l’apport peut être jugé utile.

Chaque membre du comité est responsable de la riposte dans son secteur d’activités et invite les experts et partenaires chaque fois qu’il y a un besoin.

En cas d’absence ou d’empêchement, le coordonnateur sera remplacé par un membre du gouvernement et fait son rapport au Président de la République une fois la semaine, afin de le tenir amplement informé des travaux et de l’évolution de l’épidémie.

Le Comité se dissout de plein droit à la déclaration de la fin de l’épidémie.

Lire le décret n° 19/09 du 30 avril 2019 portant création, organisation et fonctionnement du comité multisectoriel de la riposte de la maladie à virus Ebola

Par Bernard Kandolo