Par Jimmy Mafwavula
Avocat au barreau de Kinshasa/Gombe

L’analyse des modifications apportées dans les articles 119, 121, 125, 129 et 190 du code du travail congolais depuis 2016 permet de mettre à jour la comprendre des concepts aussi évocateurs  comme, la durée du travail, le repos hebdomadaire, le travail de nuit, le droit de la femme dont la grossesse présente un risque pour sa santé et du fonctionnement de l’inspection générale du travail.