Cote d’ivoire s’oriente vers une meilleure formation des personnes en difficulté d’accès à l’emploi

221

L’employabilité des jeunes et leur insertion socioprofessionnelle constitue une préoccupation majeure à laquelle entend répondre le gouvernement ivoirien en adoptant le décret n°2018-32 du 17 janvier 2018 relatif aux modalités d’organisation et de fonctionnement du chantier école ainsi qu’au statut des personnes liées à l’entreprise exécutant le chantier.

Il ressort des lignes de forces du présent décret que le gouvernement entend instaurer un système d’apprentissage basé sur le principe de l’alternance liant une formation théorique et une formation pratique sur un chantier baptisé « chantier école ». Le chantier école a pour objectif la mise en œuvre d’opération de type particulier, sur un chantier grandeur nature dans le but de favoriser l’insertion professionnelle des personnes en difficulté face à l’emploi.

Cette initiative concerne principalement deux acteurs principaux : en premier lieu les acteurs du dispositif de création des chantiers écoles que sont , les collectivités territoriales, les entreprises publiques et privées et les associations agrées par l’Etat dont le rôle est d’assurer le recrutement, l’encadrement technique et la formation des acteurs bénéficiaires ; en second lieu les acteurs bénéficiaires qui sont des personnes sans emploi, scolarisées ou non, ou simplement des personnes en quête d’emploi.

Ce nouveau dispositif d’aide aux personnes en quête d’emploi s’articule autour de la formation professionnalisante, de l’immersion en entreprise et de l’accompagnement socio-professionnel individualisé, confiné dans un délai ne pouvant être inférieur à quatre mois ou supérieur à douze mois de formation. Les bénéficiaires pourront ensuite être recrutés au gré des entreprises dans le meilleur des cas, ou entreprendre des projets de création de PME car sérieusement outillés pour favoriser leur insertion socio-professionnelle.

Lire le décret n°2018-32 du 17 janvier 2018

Par Isaac Bengel Zan




Laisser un commentaire