Dans son arrêt n° 8 de 2015, la Cour suprême d’appel du Malawi a confirmé que l’article 349 (4) du code de la Procédure pénale et administration de la preuve en relation avec la bonne cause ne peut être reçu que si la personne qui sollicite l’autorisation d’appel tardif indique qu’en plus d’agir sincèrement, il […]
Article réservé aux abonnés.
Pour lire cet article, connectez-vous à votre compte d'abonné(e) ou souscrivez à un abonnement apparenté: Abonnement Afrique Australe – 1 an ou Abonnement Afrique Australe – 6 mois.