Maroc : le programme de lutte contre l’analphabétisme voit le jour dans les mosquées

585

Afin de veiller à la renaissance du rôle des mosquées et à la ressuscitation de leur vocation dans l’encadrement des citoyens marocains, le Roi marocain a décidé  de la mise en place d’un programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées  par le décret n° 1-14-101 du 20 mai 2010.

Au regard de ce texte, le programme de lutte contre l’analphabétisme se réalise en deux niveaux, d’une part les marocains n’ayant pas accédé à l’école ou qui ont abandonné la scolarisation et perdu de ce fait la capacité de lire et d’écrire, et d’autre part les lauréats du premier niveau.

Cependant, les encadrements sont assurés par des encadrants des cours dans les mosquées ; les personnes veillant sur les émissions de lutte contre l’analphabétisme dans les différents moyens de communications ; des consultants pédagogiques provinciaux et préfectoraux ; des coordinateurs pédagogiques provinciaux et préfectoraux ; des coordinateurs pédagogiques régionaux et nationaux.

Ces encadrants sont sélectionnés parmi les personnes n’appartenant pas à l’administration et titulaires, d’une licence ou d’un diplôme inférieur, le cas échéants. La suspension de leurs missions avant l’expiration de l’année scolaire est strictement interdite.

Par ailleurs, notons que le programme bénéficie des mêmes vacances applicables à l’enseignement scolaire. Les crédits affectés au programme sont inscrits au budget du ministère des Habouts et des affaires islamiques.

Lire le décret n°1-14-101 du 20 mai 2010

Par Justice William ELION




Laisser un commentaire