Le ministre de l’intérieur marocain fixe les conditions d’accès à l’institut royal

98

L’arrêté n° 1338-18 du 8 chaabane 1439(25 avril 2018) du ministre de l’Intérieur fixe le règlement du concours d’accès au cycle normal de l’institut royal de l’administration territoriale. Cet arrêté comporte les conditions et les modalités de participation au concours, dont l’inscription sur le site électronique dédié au concours dans le délai prévu à ce effet, la date et le lieu de déroulement des épreuves, le nombre de postes à pouvoir ainsi que le lieu et le délai de dépôt des candidatures.

La candidature au concours d’accès au cycle normal de l’institut royal de l’administration territoriale s’effectue par l’inscription sur le site électronique dédié au concours.

Les candidates et candidats doivent remplir certaines conditions d’aptitudes physiques, notamment mesurer une taille minimale, nu-pieds, de 1,60 mètre pour les candidates et de 1,70 mètre pour les candidats, ne pas être atteints d’une maladie ou d’une infirmité entravant leur aptitude physique ou le fonctionnement d’un organe lors de l’exercice de leur travail.

Les candidates et candidats présélectionnes sont invités, via le site électronique dédié au concours, à disposer leurs dossiers de candidature à l’adresse et dans le délai indiqué dans l’annonce du concours.

La commission de présélection a pour mission, entre autres, de superviser les opérations d’inscription sur le site électronique dédié au concours et de classer les candidates et candidats selon ses critères prévus, de superviser l’opération de dépôt des dossiers de candidature et de procéder à leur examen pour s’assurer de la conformité des pièces prévues.

La commission du concours, quant à elle, est chargée de définir les sujets des épreuves, de corriger et de noter les copies des épreuves écrites, d’évaluer et de noter les candidates et candidats aux épreuves oral, de tenir des délibérations au sujet des résultats, d’arrêter et de classer, par ordre de mérite la liste d’attente, d’établir et signer les procès-verbaux retraçant les conditions de déroulement des épreuves.

La commission de surveillance veille au bon déroulement du concours.

Lire l’arrêté n° 1338-18 du 25 avril 2018

Par Trésor MUIPATA.




Laisser un commentaire