La Côte-d’Ivoire envisage un audit de la sécurité routière

120

Pour remédier aux problèmes liés à la sécurité routière qui entraine l’accroissement des accidents de la route et de ses victimes, le gouvernement Ivoirien a instituer, à travers le décret n°2015-653, un cadre définissant les modalités d’exercice de l’audit de la sécurité routière nationale.

Cet audit vise à réduire la fréquence et la gravité des futurs accidents et permet de déceler des éléments pouvant compromettre la sécurité des usagers.

A cet effet, l’approche précisée par le présent décret est globale tant elle couvre la planification, la conception et la mise en services des projets et programmes en matière d’infrastructures routières. Elle couvre également les services de transport et de contrôle routier,  la délivrance du permis de conduire, ainsi que le contrôle technique des véhicules, et des systèmes de secours aux victimes des accidents de la circulation. Le processus d’audit devra être commandité par l’Administration en fonction du domaine sur lequel elle entend obtenir une évaluation.

La nouvelle règlementation prévoit que les conclusions des rapports d’audit diligentés par l’Administration devront obligatoirement être prises en compte pour tout projet ou programmes relatifs à la sécurité routière. Ainsi, l’audit de sécurité routière est envisagé comme un outil d’apprentissage progressif et de développement d’une culture axée sur la sécurité au sein de l’ensemble des domaines liés à la sécurité routière.

Lire le décret n°2015-653

Par Isaac Bengel Zan




Laisser un commentaire