Les autorités congolaises organisent la tenue des petites archives

114

En vue de compléter le dispositif réglementaire de la République démocratique du Congo dans le domaine de l’archivage, le ministre de la Culture et art a édicté l’arrêté n°078/CAB/MIN/CA/DIR/SA/2018 du 15 février 2018 réglementant le petit archivage. Celui-ci se réalise avec l’appui de l’Institut National des Archives du Congo (INACO).

Le petit archivage correspond à la détention d’archive de très faible fonds. Il est constitué par l’activité d’archivage, physique ou électronique, réalisée au profit des personnes physiques ou morales, publiques ou privées. Il porte sur les documents des individus, sur ceux des familles, des organismes publics ou privés, ainsi que des organismes n’étant pas organisés de manière formelle.

L’INACO veille, de manière exclusive, au petit archivage.  Il en définit les modalités et les mécanismes spécifiques de mise en œuvre. Toutefois, l’INACO peut, dans l’opérationnalisation de cette activité, engager des partenariats divers, publics ou privés, jugés nécessaires pour besoin d’efficacité.

Lire  l’’arrêté n°078/CAB/MIN/CA/DIR/SA/2018 du 15 février 2018

Michel TSHIDIBI KANKONDE




Laisser un commentaire