La RDC adopte des mesures d’accessibilité des personnes à mobilité réduite dans les véhicules

192

Aux termes de l’arrêté ministériel n° 013/CAB/VPM/MIN/TC/ 2018 du 30 mars 2018, le vice-premier ministre et ministre en charge des transports a règlementé l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et des femmes enceintes dans les véhicules de catégorie transports routiers en commun, publics et privés, et dans les véhicules à usage personnel. Il définit également les prescriptions techniques applicables selon l’usage et la catégorie du véhicule.

Ainsi, Il est tenu compte des places et accès prioritaires aux personnes handicapées, y compris celles souffrant d’handicaps sensoriels et intellectuels ainsi qu’aux personnes en fauteuil roulant, handicapées des membres, âgées, les femmes enceintes, les personnes ayant un chariot roulant, les personnes avec enfants et enfants en poussette dans les véhicules précités.

Quant aux véhicules non équipés du dispositif d’accessibilité ou d’annonce sonore pour les personnes concernées par cet arrêté, le conducteur et/ou son assistant sont tenus, non seulement de leur apporter l’assistance nécessaire tant pour l’accès que pour l’occupation des places prioritaires, mais aussi de les informer utilement. Il doit également tenir une plaquette mentionnant la destination, les arrêts et toute information nécessaire au bon déroulement du trajet.

Lire l’arrêté ministériel n°013/CAB/VPM/MIN/TC/ 2018

Par Déborah MPOMBOLO

 




Laisser un commentaire