L’État sénégalais fixe les conditions du concours de recrutement des magistrats à la Cour des comptes

215

Aux termes du décret 2018-07 du 03 janvier 2018, l’État sénégalais organise les conditions, les modalités et le programme de recrutement des magistrats de la Cour des comptes. Ce concours est prévu par la loi organique n°2016-26 du 05 aout 2016 portant statut des magistrats de la cour des comptes.

Le décret apporte quelques innovations, notamment l’élargissement de l’accès au concours qui est ouvert aux fonctionnaires et agents non fonctionnaires de l’État, aux magistrats et aux militaires ayant au moins cinq ans d’ancienneté au 1er janvier de l’année du concours.

Le premier président ne siège désormais plus dans la commission de sélection dont la présidence sera désormais assurée par le procureur général près la Cour des comptes. Le trésorier général est remplacé par le directeur général de la comptabilité publique et du trésor.

Le décret précise que le concours est organisé après création des postes budgétaires sur demande du premier Président.

Les candidats sont soumis à des épreuves d’admission écrites et des épreuves d’admissibilité orales. Ces épreuves peuvent porter sur des questions politiques, sociales, économiques ainsi que sur la finance publique et la comptabilité publique et privée.  Un candidat ne peut se représenter qu’à trois reprises au concours d’admission.

Lire le décret du 2018-07 du 03 janvier 2018

Par Mariame SY




Laisser un commentaire