Le Sénégal fixe les conditions de recrutements des assistants de vérification de la Cour des comptes

190

Par le décret n°2018-06 du 03 janvier 2018, l’État sénégalais a fixé les conditions de recrutements de service et de rémunération des assistants de vérification de la cour des comptes.

La loi organique n°2012-23 du 27 décembre 2012 sur la cour des comptes avait prévu le recrutement d’assistant de vérification ayant vocation à seconder les magistrats à la Cour des comptes.

Le décret précise que le recrutement se fait par voie de concours et que les candidats peuvent être des fonctionnaires de la hiérarchie A et les diplômés du cycle B de l’ENA ayant au moins cinq ans d’ancienneté dans leur corps.

Les épreuves du concours portent sur toutes disciplines notamment la comptabilité, la gestion et les finances.

Le premier président de la cour nomme les candidats admis aux fonctions d’assistant de vérifications qui sont soumis au secret professionnel. Ils prêtent serment devant la chambre à laquelle ils sont affectés. Ils participent aux travaux de contrôles sous la supervision des magistrats et ne peuvent exercer aucune autre activité juridictionnelle.

Le décret fixe également les indemnités mensuelles de contrôles auxquels ils ont droit, ainsi que les différentes primes qui leur sont octroyés dans l’exercice de leurs fonctions.

Lire le décret n°2018-06 du 03 janvier 2018

Par Mariame SY




Laisser un commentaire