L’Algérie fixe les règles applicables aux cantines scolaires

229

Par décret exécutif n° 18-03 du 27 Rabie Ethani 1439 correspondant au 15 janvier 2018, le Premier ministre sur le rapport conjoint du ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire et de la ministre de l’éducation nationale a fixé les dispositions applicables aux cantines scolaires.

Au regard de ce texte, la cantine scolaire est une structure d’accompagnement de l’école primaire. Elle est également une structure assurant l’alimentation scolaire, saine, en tant qu’action sociale complémentaire à l’acte éducatif et pédagogique, qui vise essentiellement au développement des capacités des élèves pour le bon déroulement de leur scolarité, à concrétiser le principe de l’équité et de l’égalité des chances pour l’ensemble des élèves, pour la poursuite de leurs études ; à inculquer aux élèves les principes d’une alimentation saine et à l’éducation au goût et à les habituer aux règles de l’hygiène alimentaire et sensibiliser et éduquer les élèves contre le gaspillage alimentaire.

En effet, dans le cadre des dispositions législatives et règlementaires en vigueur, la commune assure la gestion des cantines scolaires. Elle doit aussi disposer de moyens humains et matériels nécessaires qui comprennent ; le personnel chargé de l’acheminement des repas ; les équipements de cuisine appropriés permettant l’acheminement des repas et le moyen de transport desservant l’école ou les écoles primaires qui lui sont rattachés.

Les écoles primaires concernées par le programme de la cantine scolaire, sont désignés par le président de l’assemblée populaire communale en coordination avec le directeur de l’éducation de wilaya.

Par ailleurs, notons que le fonctionnement de la cantine scolaire est régi par un règlement intérieur élaboré par le directeur de l’école primaire concerné, en collaboration avec le conseil de coordination et de concertation, qui doit être en conformité avec les orientations générales prévues à l’article 20 de la loi n° 08-04 du 15 Moharram 1429 correspondant au 23 janvier 2008, susvisée.

Télécharger JO

Par Justice William ELION




Laisser un commentaire