Djibouti : un observatoire de la qualité des enseignements apprentissages technique et professionnel a été créé

186

Le Président de la République, chef du Gouvernement a signé le 19 novembre 2017, le décret n°  2017-373/PR/MENFP portant organisation, attributions et fonctionnement d’un Observatoire de la qualité des enseignements apprentissages au niveau de l’enseignement général, technique et professionnel auprès du ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle.

Au regard de ce texte, l’Observatoire est un organe de veille, de régulation, d’appréciation des déterminants pour un pilotage efficace de la qualité. Il est aussi un cadre de réflexion et d’analyse des données relatives à la question de l’éducation de qualité.

Par ailleurs, il a pour rôle de veiller à tout ce qui relève de la qualité des enseignements apprentissages et notamment à la mise en œuvre des recommandations générales issues du colloque national de décembre 2016 lequel fait suite aux états généraux de décembre 1999.

L’observatoire constitue un véritable laboratoire d’analyses et de recherches pédagogiques et didactiques visant l’amélioration des pratiques d’enseignement. Il a pour missions de :  

– mener des études prospectives, scientifiques conformes aux normes internationales et visant à orienter les actions en faveur de l’évolution de la qualité des enseignements apprentissages ;

– élaborer et promouvoir des stratégies de mise en place d’indicateurs pertinents pour l’évaluation et le suivi de la qualité ;

– faire des recommandations et propositions d’amélioration en faveur de la promotion de la qualité.

En ce qui concerne son organisation, l’Observatoire est composé d’un conseil d’orientation et d’un secrétariat exécutif. Le conseil d’orientation est l’organe de validation de la politique générale de l’observatoire. Il comprend vingt-un membres, tandis que le secrétariat exécutif s’occupe de l’exécution de toutes les activités techniques et administratives. Assisté d’une secrétaire, il est composé de dix membres, dont six représentants du ministère de l’Éducation nationale désignés par le Ministre et quatre exerçant à temps partiel, représentant l’Université de Djibouti, l’ANEFIP, l’ANSIE et Djib-Télécom. Les membres à temps partiel sont issus du Conseil d’Orientation. 

Accès abonnés

Djibouti : décret créant un observatoire de la qualité des enseignements apprentissages

Par Emmanuel Kabupwe 




Laisser un commentaire