Dans son arrêt n ° SC 41/2017 du 22 juin 2017, la Cour suprême du Zimbabwe a réaffirmé « qu’il ne peut y avoir de contrat valide en l’absence de l’accord entre les parties ». Ce principe ressort d’un appel introduit devant la Cour suprême par Telecontract (Private) Limited (Telecontract) contre la décision des juridictions inférieures […]
Article réservé aux abonnés.
Pour lire cet article, connectez-vous à votre compte d'abonné(e) ou souscrivez à un abonnement apparenté: Abonnement Afrique Australe – 1 an ou Abonnement Afrique Australe – 6 mois.