Le Gabon impose les extincteurs et trousses de secours dans les véhicules

1447

En vue de lutter contre un commencement d’incendie à bord des véhicules automobiles en République du Gabon, le ministre en charge des transports a signé l’arrêté n°00481/MT du 26 septembre 2016 redéfinissant les conditions d’équipement des véhicules automobiles en extincteurs et en trousses de premier secours.

Au regard de cet arrêté, tout véhicule en circulation au Gabon doit être muni d’extincteurs à poudre polyvalente ABC disposant d’un manomètre. Les véhicules légers dont le poids à charge est inférieur ou égal à 3,5 tonnes doivent être équipés d’un extincteur de kilogramme. Les autobus et taxis bus devront disposer d’un extincteur à poudre polyvalente ABC de 6 kilogrammes. Quant aux autocars et aux véhicules aménagés pour le transport des personnes, ils devront être munis de deux extincteurs à poudre polyvalente ABC de 6 kilogrammes. Les véhicules de transport d’hydrocarbures doivent avoir quatre extincteurs à poudre polyvalente ABC et deux extincteurs à poudre polyvalente ABC de 9 kilogrammes.

En effet, une trousse médicale d’urgence, dite trousse de premiers secours, doit également être abord du véhicule. Cette trousse permet à l’usager de la route, ayant bénéficié d’une formation en matière de premiers secours, d’apporter assistance aux accidentés avant l’arrivée des services de secours compétents spécialisés. Cependant, les extincteurs doivent être conformes aux normes techniques agréés sur le plan international ou à des spécifications équivalentes en vigueur au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

L’arrêté n°00481/MT du 26 septembre 2016 précise que tout contrevenant à ses dispositions encourt une amende de vingt-cinq mille francs CFA pour les véhicules légers et de cent mille francs CFA pour les autres catégories de véhicules.

Veuillez cliquer ici pour lire l’arrêté

Auteur

Justice William ELION
Juriste

Pratique : Droit des affaires ; Droit Maritimes; Pratique des contrats, Droit commercial en générale,

Fiscalité, Droit portuaire, Droit de la concurrence
Formation : Licencié (5 années) en Droit des Activités Maritimes de l’Université du Sahel de Dakar Sénégal.
Firme : Emery Mukendi Wafwana & Associates, SARLU




Laisser un commentaire