Algérie : l’Institut des hautes études de sécurité nationale voit le jour

182

Le décret présidentiel n° 17-145 du 22 Rajab 1438 correspondant au 19 avril 2017 crée, et organise le fonctionnement de l’institut des hautes études de sécurité nationale (IHESN). L’IHESN est un établissement militaire de formation autonome et public à caractère administratif, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

En effet, un conseiller auprès du Président de la République chargé de la coordination des services de sécurité désigné « le coordonnateur » est chargé d’orienter et de veiller au bon fonctionnement de l’institut.

Par conséquent, la tutelle pédagogique pour les enseignements de formation supérieur est exercée conjointement par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ainsi que par le ministre de la Défense nationale.

Cependant, l’IHESN a pour mission d’assurer des formations universitaires de deuxième et troisième cycles en sécurité nationale et en études stratégiques et relations internationales. Il peut, en outre, dispenser des formations continues qualifiantes. A ce titre, ces formations sont destinées au personnel militaire et civil de l’armée nationale populaire et aux agents de l’Etat.

Il est dirigé par un directeur général, nommé par décret présidentiel sur proposition du coordonnateur. Le directeur général est le responsable de la gestion de l’institut et de son bon fonctionnement. 

Par voie de conséquence, le directeur général est chargé de veiller à l’application de la réglementation pédagogique, d’exercer le pouvoir hiérarchique et disciplinaire sur l’ensemble du personnel, d’élaborer le projet de budget de l’institut et de soumettre à l’approbation du coordonnateur, ainsi que de veiller à l’application de la réglementation administrative, financière et comptable de l’institut.

Pour lire le décret, télécharger le JO ici

Par Justice William Elion




Laisser un commentaire