L’administration ivoirienne s’équipe d’un système d’information sur les accidents de circulation routière

176

Le président de la République a institué un système d’information harmonisé sur les accidents de la circulation routière. Ce système a vu le jour en application de la directive n° 14/2009/CM de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) du 25 septembre 2009, dont les aspects substantiels sont reportés dans le décret n°2017-68 du 1er février 2017.

Celui-ci reprend pour l’essentiel, les recommandations du Conseil des ministres de l’UEMOA et précise l’ensemble des mesures à adopter au niveau national pour assurer une gestion efficace du système d’information.

Il est à noter que ce système d’information est mis en place par l’administration en charge de la sécurité routière, et couvre l’ensemble du territoire national. Il fera intervenir aussi les services de l’Office de sécurité routière (OSER), la Direction générale des transports terrestres et de la circulation, le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), le Service d’aide médicale d’urgence (SAMU), la police nationale, et l’institut national des statistiques.

Son fonctionnement repose, concrètement, sur le formulaire d’enregistrement des données, conçu pour fournir des informations détaillées concernant les conditions de l’accident (date, lieu, conditions atmosphériques, usagers en cause, circonstances et gravité de l’accident) ; il repose aussi sur la procédure de collecte, qui définit les règles d’exercice des acteurs impliqués dans la mise à disposition et la publication des données recueillis sur le formulaire.

La base de données des accidents est conçue de manière à satisfaire tous les besoins d’informations, en ce qui concerne notamment la gravité des victimes (tué, blessé 

léger avec types de lésions, etc.), l’âge, la validité du contrôle technique, la validité de l’assurance du véhicule, la vitesse au moment de l’accident, etc.

Ce nouveau dispositif permettra à terme de prendre des mesures pour réduire plus efficacement les accidents survenant sur les routes ivoiriennes.

Lire le décret, téléchargez le JO ici

Par Isaac Bengel Z

 

 




Laisser un commentaire