Lomé crée une agence nationale de la protection civile

204

Dans le but d’affiner l’offre sécuritaire nationale, le président de la République a signé le décret n°2017-011/PR du 31 janvier 2017, portant création d’un établissement public à caractère administratif dénommé agence nationale de la protection civile (ANPC). 

Dans le cadre de sa mission, l’ANPC est chargée de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de protection civile. A ce titre, elle assure, entre autres la coordination de l’ensemble des actions de prévention et de gestion des situations d’urgence sur le territoire national, la supervision des opérations de secours et de sauvetage des personnes et des biens en cas de catastrophe naturelle, mais aussi l’information et l’éducation des populations en matière de protection civile.

L’ANPC relève du ministère de la Sécurité et de la Protection civile. Elle comprend, du point de vue structurel, le conseil de surveillance, le conseil d’administration et la direction génale. L’ANPC est dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière. 

La direction générale est l’organe de gestion de l’agence. Elle est placée sous l’autorité d’un directeur général, dont le recrutement est opéré après appel à candidature pour un mandat de trois ans, renouvelable une fois

Les ressources de l’ANPC proviennent notamment, des subventions et dotations annuelles de l’Etat, mis à disposition par les partenaires au développement, ainsi que des revenus des prestations de service, des dons, legs et de toutes ressources autorisées par la loi à son profit.

Il est à noter que l’ANPC tient une comptabilité publique qui est soumise au contrôle de l’inspection générale des finances et de la cour des comptes et tout autre corps de contrôle institué par l’Etat.

Pour télécharger le JO et lire le décret, cliquez ici

Par Justice William ELION




Laisser un commentaire