Le président malien institue la carte de presse

115

Le décret n° 2017-0554/P-RM signé le 29 juin 2017 par le président de la République, a institué la carte d’identification du journaliste. Cette carte de presse a une validité de trois ans. Son format est déterminé par décision du ministre chargé de la communication.

Selon le décret, la possession de la carte de presse est un acte d’adhésion à la déclaration des droits et devoirs du journaliste. Sa délivrance ou son retrait sont de la compétence de la Commission de la carte de presse, créée à cet effet.

Cette commission est composée de deux représentants du ministre de la Communication, d’un représentant de la maison de la Presse, de quatre représentants des organisations professionnelles de la radio, de la télévision, de la presse écrite, de la presse en ligne et un des organisations syndicales de la presse.

Cette carte peut être retirée à tout journaliste faisant l’objet d’une condamnation afflictive ou infamante non amnistiée, ou qui a violé de manière flagrante les règles d’éthique et de déontologie. De même, toute personne qui aura fait une déclaration inexacte, en vue d’obtenir la carte de presse ou qui aura fait usage d’une carte de presse frauduleusement obtenue, périmée ou annulée, tombera sous le coup de la loi.

Accès abonné – lire le décret

Télécharger JO

Par Trésor Ilunga




Laisser un commentaire