Le président togolais a dissous le corps des gardiens de la préfecture

278

Le 11 février 2017, le président de la République du Togo a signé le décret n° 2017-017/PR, par lequel il a décrété la dissolution du Corps des gardiens de préfecture chargé principalement de la protection des personnalités et édifices publics.

Ces missions traditionnelles sont dévolues à la gendarmerie nationale qui prend toutes les mesures nécessaires pour assurer la continuité du service public dans ce domaine.

Le décret décide de reverser le personnel du Corps des gardiens de préfecture à la gendarmerie nationale, dont ils font partie intégrante. Les matériels et équipements militaires ou civils, notamment l’armement, les moyens de transmission, ainsi que les effets d’habillement, de couchage, de casernement et d’ameublement mis en service dans le corps des gardiens de préfecture sont aussi reversés à la direction générale de la gendarmerie nationale.

Toutefois, le sort spécifique des avoirs en numéraire ou en budget non exécuté sera réglé conjointement par le ministre en charge de la Sécurité et le ministre en charge des Finances.

Pour lire le décret, cliquez ici

Par Justice William ELION




Laisser un commentaire