RD Congo : le gouvernement assure l’intégration des personnes handicapées

192

En vue de promouvoir le développement inclusif concernant la question du handicap, la ministre des Affaires sociales, Action humanitaire et Solidarité nationale a créé le Comité interministériel de suivi de la Convention relative aux droits des personnes handicapées en édictant l’arrêté n° 350/CAB.MIN/AFF-SAH.SN/2016 du 11 novembre 2016. Ce comité est chargé du suivi de l’application de la Convention des Nations-Unies relative aux droits des personnes handicapées et de son protocole facultatif, dont le dépôt de l’instrument d’adhésion est intervenu en date du 30 septembre 2015.

Aux termes de l’arrêté, ce comité a pour missions, entre autres de préparer, en collaboration avec le comité interministériel des droits de l’homme, le « rapport pays » initial, ainsi que les rapports périodiques sur l’état de la mise en œuvre de la convention internationale relative aux droits des personnes handicapées. Il assure également la protection et la promotion des droits des personnes handicapées dans tous les domaines de la vie nationale. 


En ce qui concerne sa composition, le Comité de suivi comprend au niveau central, des délégués des ministères et administrations centrales et des services publics. Par ailleurs, les personnes handicapées participent à ce comité et sont représentées par cinq délégués en fonction d’une personne par catégorie du handicap. Les personnes albinos, les femmes et les jeunes handicapés sont aussi pris en compte.

Les partenaires techniques et financiers, y compris les agences du système des Nations-Unies, impliqués dans le domaine du handicap participent à titre consultatif.

Les ressources du comité de suivi proviennent du Trésor public et/ou des partenaires intéressés.

 Lire l’intégralité de l’arrêté

Par Trésor Ilunga




Laisser un commentaire