Le président malien créé un service de surveillance nutritionnelle

163

Le 27 mars 2017, le président de la République a créé, auprès du commissariat à la sécurité alimentaire un service rattaché dénommé système d’alerte précoce (SAP) par décret n° 2017-0285/P-RM. Ce service est appelé à assurer la surveillance et le suivi de la situation alimentaire et nutritionnelle du pays.

Aux termes de ce décret, le SAP lance les premières alertes concernant les zones et les populations exposées à des risques de crises ou difficultés alimentaires et nutritionnelles. Cela en vue de permettre l’adoption de mesures de prévention et d’intervention destinées à atténuer les effets de ces crises ou difficultés et améliorer la résilience des populations touchées.

A cet effet, ce service est chargé de réaliser des études et recherches sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de collecter, traiter et diffuser les informations se rapportant à la situation alimentaire et nutritionnelles du pays, d’identifier les ménages vulnérables et recommander les actions d’atténuation nécessaire pour améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle.

Par ailleurs, le SAP comprend, au niveau central, une division technique et une division administrative et financière et au niveau régional des coordinations régionales.

Lire le décret

Par Justice William Elion




Laisser un commentaire