Le gouvernement algérien combat le handicap physique

89

Le Premier ministre a signé, sur rapport conjoint de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme et du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le décret exécutif n° 17-187 du 3 juin 2017 aux fins de prévenir le handicap ou son aggravation.

Au travers ce décret, il est mis en œuvre d’une part des programmes de prévention médicale et médico-sociale du handicap et d’autre part, il est organisé la promotion du dépistage précoce du handicap et des actions médico-sociales au profit des personnes concernées et de leurs familles.

La prévention du handicap s’opère par la lutte contre les facteurs générant ou aggravant le handicap. Cela au moyen de la mise en œuvre de l’ensemble des dispositions et actions permettant d’éviter la survenue des déficiences physiques, mentales ou sensorielles, ou à défaut, que celles-ci n’entraînent une limitation fonctionnelle permanente des personnes atteintes ou l’aggravation de leur handicap.

Par ailleurs, cette prévention s’effectue notamment aux handicaps liés à la consanguinité, aux maladies héréditaires et maladies graves invalidantes ; aux malformations fœtales et prématurité ; à l’absence ou le suivi irrégulier des grossesses ; à la non vaccination ; aux comportements addictifs, notamment le tabagisme, l’alcoolisme, la drogue et la toxicomanie.

Le décret regroupe les programmes de prévention du handicap au sein d’une stratégie nationale intersectorielle basée sur plusieurs axes. Dans cette logique, la prise en charge du handicap évitable est une priorité dans l’approche de la prévention.

Ces programmes comprennent l’information, la sensibilisation des citoyens sur la prévention des risques et facteurs générant ou aggravant le handicap ; l’éducation précoce des enfants handicapés ainsi que l’accompagnement et le soutien familial.

Pour ce faire, il est créé, auprès du ministre chargé de la Solidarité nationale, un comité consultatif de prévention du handicap. Ce comité est chargé de suivi et d’évaluation des actions, mesures et programmes intersectoriels et multidisciplinaires de prévention du handicap.

Accès abonnés – Cliquer ici pour lire le décret

Par Trésor Ilunga




Laisser un commentaire