Le parlement ivoirien autorise la ratification de l’accord de Paris sur le climat

107

Par la loi n° 2016-838 du 18 octobre 2016, le parlement ivoirien a autorisé le président de la république à ratifier l’Accord de Paris sur le climat du 12 décembre 2015.

Ouvert à la signature depuis le 22 avril 2016, l’Accord de Paris est le principal texte universel contraignant sur le climat et a pour objectif le renforcement de la riposte mondiale contre la menace des changements climatiques dans le contexte de développement durable et de lutte contre la pauvreté.

En 29 articles, ledit Accord met en place un cadre légal de lutte contre les changements climatiques et propose une formule de compromis visant à contenir la température moyenne de la planète en dessous de 2° C et de réguler la hausse de température à 1,5° C par rapport aux niveaux préindustriels.

Par cette ratification, l’Etat ivoirien réaffirme son attachement à la protection de l’environnement et sa volonté à prendre part à l’effort mondial visant à réduire les effets néfastes du changement climatique sur la vie des populations. A cet effet, le gouvernement a entrepris des actions pour renforcer et accélérer la lutte contre le réchauffement climatique. Il s’agit notamment de la mise en place d’un cadre formel de concertations et d’échanges pour la lutte contre les changements climatiques, la mise à disposition d’un catalogue de projets structurants dans les secteurs prioritaires à soumettre aux différents guichets de finance climatique, le renforcement des capacités et la préparation de la participation de la Côte d’ivoire à la Conférence des parties (COP).

Par ailleurs, l’Accord de Paris très favorable aux pays en voie de développement, en occurrence la Côte d’ivoire avec un taux d’émission de 0,73% pourra bénéficier de ressources financières dont l’objectif sera de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Lire la loi n° 2016-838 et l’accord de Paris

Par Isaac Bengel




Laisser un commentaire