L’observatoire du service public rends efficace les prestations de l’Administration ivoirienne

157

Pour améliorer la qualité du service public, le président de la République a mis en place un organe chargé de recueillir les critiques et suggestions des usagers de l’administration publique, de les analyser afin d’amener les unités administratives concernées ou incriminées à améliorer la qualité de leurs prestations.

Ainsi, il a pris le 8 mai 2017, le décret n° 2017-83 créant l’Observatoire du service public en abrégé OSEP.

L’OSEP est une initiative des autorités gouvernementales ivoiriennes en faveur de la promotion de la performance en matière de prestations de service public.

Il ressort des dispositions de ce décret que l’OSEP veille en permanence à  l’amélioration de la qualité du service public, à la transparence et à l’efficacité du service public par l’écoute, le recueil des plaintes des usagers et le suivi de traitement de celles-ci.

En effet, cette structure est chargée d’étudier et de proposer toute mesure tendant entre autres à promouvoir et protéger les droits des usagers et l’équité dans l’accès au service public, et de contribuer à la simplification et à l’allègement des formalités administratives.

Les membres de l’OSEP sont issus de l’Administration publique, des organisations professionnelles du secteur privé et de la société civile. Ils sont désignés pour une durée de deux années renouvelables par arrêté du ministre en charge de la fonction publique et de la modernisation de l’Administration sur proposition des organismes susmentionnés.

Lire le décret n°2017-83

Par Isaac Bengel




Laisser un commentaire