Kenya : le comté de Bomet se dote du Code de leadership et d’intégrité

264

L’assemblée du  comté de Bomet a adopté le code sur le leadership et l’intégrité des agents publics dudit comté, publié dans le Journal officiel du 20 janvier 2017, « Code ». Il vise à établir les normes d’intégrité et d’éthique dans le leadership et la gestion dans les affaires publiques du comté.

Le Code est pris en exécution de l’article 37 de la loi kenyane sur le leadership et l’intégrité en conformité avec le chapitre 6 de la Constitution du Kenya. Il contient, outre sa section préliminaire sur les définitions des termes, trois autres parties principales.

Dans sa première partie, le Code requiert aux agents publics du comté le respect de toutes les règles juridiques régissant de leadership et d’intégrité sur l’ensemble du territoire kenyan en veillant notamment sur l’impartialité, la confidentialité et l’abus des informations, l’usage des médias sociaux, l’influence politique ou autres traitements référentiels et la corruption.

Dans sa deuxième partie, le Code indique la procédure à suivre en cas de violation de ses dispositions ou des dispositions constitutionnelles et les sanctions qui s’en suivent. Il s’agit de la procédure disciplinaire ou de la révocation de l’agent coupable.

Dans ses dispositions générales, le Code spécifie que l’agent de l’Etat peut obtenir l’avis de la commission sur des questions diverses, notamment l’application du chapitre 6 de la Constitution. Il encourage aussi la commission à sensibiliser les agents de l’Etat du comté sur les questions relatives au leadership et à l’intégrité.

Pour  lire le Journal officiel, veuillez cliquer ici
Disponible en anglais seulement. Si vous avez besoin de sa traduction, veuillez écrire à mailto:translation@juriafrique.com

Par Joseph Khasa Mabika




Laisser un commentaire