Togo : une réserve opérationnelle créée au sein des forces armées

233

Par le décret n° 2015-129/PR du 24 décembre 2015, le président togolais a doté le pays d’une réserve opérationnelle au sein des forces armées. Cette réserve a été créé afin de renforcer les capacités des forces armées pour la protection du territoire national.

La réserve opérationnelle est essentiellement composée d’officiers, sous-officiers et militaires du rang des forces armées togolaises atteints par la limite d’âge de leur grade en application des dispositions de la loi portant statut général des personnels militaires, et admis à faire valoir leurs droits à la retraite, ou dont la démission a été acceptée conformément à la réglementation. Les spécialistes, civils ou anciens militaires, qui ont signé un contrat de service avec le ministre de la Défense sont également concerné par ce décret.

Pour prétendre à être intégré dans la réserve, le candidat doit remplir certaines conditions. Il doit notamment être de nationalité togolaise, satisfaire aux conditions d’aptitude physique, morale et professionnelle exigées, ne pas avoir fait l’objet de radiation par mesure disciplinaire des forces armées togolaises. Le candidat ne doit pas avoir été condamné, à une peine privative de liberté, à la perte des droits civiques, ou à l’interdiction d’exercer un emploi public.

Cependant, les membres de la réserve sont soumis à certaines obligations relatives à la disponibilité et l’obéissance à la hiérarchie, la discrétion et la réserve dans l’évocation publique des questions politiques.

Par ailleurs, les militaires réservistes sont rattachés, par instruction du ministre chargé de la défense, à des formations et services des forces armées. En cas de nécessité, et sur ordre du président de la République, ils peuvent être mobilisés pour compléter et renforcer les effectifs des formations et services de rattachement. 

Lire le décret ici 

Par Davys Marvell Mackaya 




Laisser un commentaire