Cotonou définit les modalités de recensement de la population

134

Il se dégage du  décret n°2016 – 724 du 25 novembre 2016  les modalités du recensement administratif à vocation d’identification de la population. Ce recensement est un mécanisme administratif d’identification des personnes, à partir des informations nominatives, personnelles et biométriques collectées sur la base des documents d’état-civil et de captures d’empreintes digitales traitées au moyen de technologies appropriées.

Les informations et données collectées à l’occasion dudit recensement sont les prénom et nom, le genre, la date et le lieu de naissance, les références de l’acte de naissance, la filiation, le domicile, la profession, la photographie numérique de la personne, et les empreintes digitales numériques.

Après identification, il est procédé à l’attribution d’un ‘’numéro unique national d’identification’’, qui sera conservé dans une base de données dont les propriétés permettent son exploitation et sa mise à jour.

Il faut noter que ce recensement a pour finalité de fournir de données d’identification aux responsables d’organismes publics habilités, dans la limite de leurs missions respectives, d’exploiter ces données à des fins statistiques. Ces données d’identification pourront aussi faire l’objet d’une exploitation aux besoins de gestion moderne de l’état civil, de l’éducation, de l’emploi, de la sécurité et la sûreté de l’Etat, des finances publiques, de la protection sociale, de l’aide à la justice et plus généralement de l’économie.

Pour les béninois vivants à l’étranger, le recensement administratif est réalisé dans les ambassades et consulats du Bénin, sur la base d’un tableau d’indicateurs géo-démographiques de béninois vivant à l’extérieur rendu disponible par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération.

Le décret est disponible ici

Par Edouard Laddy Tshishimbi Mpamba




Laisser un commentaire